La phase 1 du TLR est presque terminée

On m’a informé que la ville et le certificateur indépendant s’entendent que la phase 1 du TLR est presque terminée. La mise à jour ci-dessous met en évidence les critères d’une période d’essai réussie, ainsi que les activités restantes de ce projet. Je suis heureuse d’apprendre les progrès réalisés à ce jour et j’ai hâte de voir le quartier Innes bénéficier de la modernisation tant attendue du système de transport en commun.

Mise à jour – L’extension de Brian Coburn

Aujourd’hui, le personnel de la ville est revenu avec une mise à jour sur le projet de l’extension de Brian Coburn. Je suis heureuse de voir que des progrès ont été réalisés dans ce dossier très important, car le quartier Innes a besoin et mérite une infrastructure routière adéquate pour les résidents. Je continuerai de travailler avec la collectivité et le personnel municipal pour m’assurer que les besoins de notre collectivité sont satisfaits.

Les points clés de cette mise à jour sont les suivants :

● La portée élargie du projet, qui comprend l’élargissement du chemin Blair pour les voies réservées aux autobus et les voies réservées aux véhicules à occupation multiple.

● La présélection des propositions de routes et de transport en commun rapide par autobus de sept à quatre options viables.

● Les critères d’évaluation des quatre autres options ont été élaborés en consultation avec la CCN.

Le personnel a également indiqué que les prochaines étapes de ce projet comprendront d’autres consultations communautaires, et qu’une autre journée portes ouvertes devrait avoir lieu cet automne. Au cours de cette période de consultation, ils présenteront les informations suivantes :

● Évaluation et évaluation des quatre options ultimes de transport en commun rapide par route et par autobus et de l’option recommandée.

● Solutions recommandées à court terme et abordables en matière de transport en commun (parc-o-bus Chapel Hill jusqu’au chemin Blair au chemin Innes).

● Options de conception recommandées pour l’élargissement du chemin Blair pour le transport en commun prioritaire.

Pour de plus amples renseignements sur ce projet, y compris les plans mettant en évidence les quatre options retenues, veuillez consulter le site web suivant : https://ottawa.ca/fr/hotel-de-ville/engagement-du-public/projets/etude-dee-du-prolongement-du-boulevard-brian-coburnautre-couloir-pour-le-transitway-de-cumberland-vers-louest

Le gouvernement fédéral ajoute 1 million de dollars à la rénovation prévue de l’aréna

Aujourd’hui, le gouvernement fédéral a annoncé qu’il se joignait à la ville d’Ottawa et accordait un million de dollars pour la rénovation et l’agrandissement de l’aréna de Blackburn. Cette rénovation est un projet clé dans le renouvellement de l’infrastructure de la ville, un projet qui investit dans la collectivité locale, faisant de l’aréna un espace plus inclusif et fonctionnel. Le gouvernement fédéral verse un million de dollars, et la ville d’Ottawa fournit le reste, soit d’environ 4 millions de dollars, pour un projet total de 5 millions de dollars.

« En tant que ville, nous devons continuer à investir dans nos installations et infrastructures communautaires. L’aréna est un véritable carrefour communautaire, où les familles viennent faire du sport et participer à des événements communautaires depuis des décennies. Ces investissements dans les atouts sociaux de notre collectivité sont tout aussi importants que les autres projets d’infrastructure de la ville, et l’annonce d’aujourd’hui garantit que nous laissons un héritage aux générations futures », a déclaré Laura Dudas, conseillère du quartier Innes.

La rénovation de l’aréna de Blackburn est le fruit de nombreuses consultations et négociations avec la collectivité et les différents paliers de gouvernement. Les rénovations prévues comprendront deux salles pour les besoins spéciaux, quatre nouveaux vestiaires, un espace communautaire multifonctionnel pour les événements, et un hall d’entrée agrandi. Le projet proposé devrait commencer la construction mi-2021

La rénovation de l’aréna communautaire de Blackburn, qui en est encore à l’étape de la conception, devrait être terminée à la mi-2021.

Remise en état de la station de pompage des eaux usées sanitaires Delorme

La station de pompage des eaux usées sanitaires Delorme, située au coin de l’avenue des Épinettes et du boulevard Jeanne D’Arc, fera bientôt l’objet de travaux de réhabilitation. Ce projet de 5,8 millions de dollars constitue un investissement proactif dans le remplacement des pompes à eaux usées, de la génératrice de secours et des systèmes électriques et de contrôle. Tous les résidents dans un rayon de 100 mètres de la zone de construction ont reçu un avis de la part des contracteurs détaillant l’impact des travaux sur leur propriété.

Les travaux de construction débuteront vers le 23 juillet et devraient se poursuivre jusqu’au printemps 2020. À compter du 25 juillet, il y aura une fermeture temporaire de voie le long de Jeanne D’Arc entre les intersections de Sunview et des Épinettes, et des panneaux de construction seront placés le long de Jeanne D’Arc pour la durée de la fermeture. Pendant ce temps, la circulation continuera d’être surveillée par le service de police d’Ottawa et le service d’OC Transpo continuera de fonctionner de façon constante.

Pour de plus amples renseignements sur le projet, vous pouvez communiquer avec le gestionnaire, Jean-Yves Moreau, en lui écrivant à Jean-Yves.Moreau@ottawa.ca, ou en appelant au 613-580-2424, poste 44230.

Demande de rezonage pour 3484 et 3490 chemin Innes

La ville a reçu une demande de rezonage des zones 3484 et 3490, chemin Innes, situées du côté sud du chemin Innes, à l’est du chemin Pagé, sur un terrain qui était auparavant connu sous le nom de Golf Land.

Le terrain est actuellement zoné tel une « réserve de développement » et la demande vise le rezonage du terrain en « zone d’artère principale », avec des exceptions propres au site pour permettre la construction d’immeubles de 12 à 16 étages et des exigences de stationnement réduites, pour accommoder huit immeubles résidentiels de hauteur moyenne à élevée, et de petits commerces de détail et de services à petite échelle donnant sur une place piétonnière centrale.

Les résidents peuvent faire part de leurs commentaires directement à l’urbaniste et en apprendre davantage sur la demande de rezonage sur Ottawa.ca. https://app01.ottawa.ca/postingplans/appDetails.jsf?lang=fr&appId=__BHF5A6

Une consultation publique aura lieu au cours des prochains mois et l’information sera publiée sur ce site web et sur Ottawa.ca.

Partagez vos idées sur le nouveau nom du parc à Chapel Hill Sud

La communauté a la possibilité de nommer un nouveau parc qui relie Chapel Hill Sud au nouveau développement de Caivan. Ce parc porte actuellement le nom du développement Caivan, où il est situé. Les résidents ont jusqu’au 29 juillet pour suggérer de nouveaux noms potentiels et peuvent le faire en remplissant le formulaire ci-dessous.

Une fois le sondage terminé, les noms suggérés seront vérifiés par la ville.

Mise à jour sur la phase 1 du TLR

D’après les nouvelles reçues ce matin par le comité des finances et du développement économique, j’ai espoir que la phase 1 du TLR sera prête à être transférée à la ville d’Ottawa au début août. Je continuerai de prendre le GTR à partie et de le tenir responsable de son rendement et de son exécution dans le cadre de ce projet.

Je vous fais part de la présentation que j’ai reçue lors du comité des finances et du développement économique, qui comprend de l’information sur les autres échéanciers du projet et sur les étapes de la transition du transport en commun par autobus au TLR.

Alors que la ville se prépare à lancer le service de TLR, j’encourage les usagers à visiter OCtranspo.ca pour comprendre les changements qui seront apportés à leurs itinéraires de transport en commun quotidiens.

J’ai hâte d’avoir bientôt des résidents du quartier Innes à bord du train.

Conseils de résidents pour profiter pleinement de votre bac vert

La ville a lutté pendant des années pour augmenter l’utilisation du bac vert. Un récent article sur les médias sociaux que j’ai publié au sujet du bac vert a suscité une multitude de conseils de résidents d’Ottawa sur la façon dont ils ont réussi à adopter le bac vert comme mode de vie et comment ils ont traité les problèmes d’odeur.

Voici quelques-unes de leurs suggestions :

  • Congelez les rebuts jusqu’au jour du ramassage et mise des rebuts la veille au soir.
  • Gardez votre bac vert à l’intérieur et à l’abri de la lumière directe du soleil pour prévenir la « cuisson » du compost.
  • Utilisez des coupures de gazon et de la matière végétale pour recouvrir les rebuts afin de réduire l’odeur.
  • Utilisez de vieilles boîtes de carton ou de céréales pour emballer les déchets, puis placez-les dans le bac.
  • Mettez les mauvaises herbes au fond du bac à compost pour que vos déchets aient moins de chances de coller au fond.
  • Utilisez des sacs compostables pour contenir vos déchets.
  • Ajoutez le café moulu usagé pour réduire l’odeur de votre bac vert.
  • Les gobelets cirés et les gobelets en papier peuvent contenir des rebuts et sont autorisés dans le bac vert.
  • Emballez vos rebuts dans des journaux et des dépliants postaux.

Mise à jour concernant les chalets de patinoire proposés pour les parcs Bradley Ridge et Patrick Dugas

Merci encore aux résidents qui sont venus nous faire part de leurs réflexions sur les chalets de patinoire proposés pour les parcs Bradley Ridge et Patrick Dugas lors des deux dernières consultations publiques. Vous trouverez ci-dessous la FAQ mise à jour. Rappelez-vous que vous pouvez toujours nous faire part de vos commentaires en envoyant un courriel à Laura.Dudas@ottawa.ca jusqu’au 28 juin.

La participation de la communauté est essentiel et la conseillère Laura Dudas a hâte d’entendre les commentaires de la communauté et de travailler avec les résidents dans la réalisation de ce projet. Le but de ce projet proposé est d’appuyer le travail qui est fait en fournissant des fonds pour fournir des abris pour le changement de patins et l’entreposage pour un ou deux parcs. Ces abris sont actuellement utilisés dans quelques parcs d’autres quartiers de la ville. S’ils étaient installés dans nos parcs, non seulement ils seraient entretenus par la ville, mais ils sont également durables et polyvalents.